Durée du sommeil : c’est avant tout une question de gènes

Publié le 24 septembre 2014

Sommeil générationGros ou petits dormeurs… et si c’était avant tout une question d’hérédité ?

Les études scientifiques réalisées sur des mammifères, et plus récemment sur des jumeaux, confirment ce fait : si certains d’entre nous dorment assez peu, c’est que la durée du sommeil est influencée par des facteurs génétiques.


Certains ont besoin d’au moins 8 ou 9 heures de sommeil pour se sentir frais et dispos tandis que d’autres sont tout à fait reposés après une petite nuit de 5 ou 6 heures. Contrairement à certaines idées reçues, dormir peu ou beaucoup n’est ni une question de préférence ou d’habitude de sommeil.


Lire la suite

Sommeil : plus on prend de l’âge, plus il s’améliore !

Publié le 23 mai 2012

Le sommeil des seniorsCette nouvelle étude américaine, qui va à l’encontre de la plupart des idées reçues, devrait faire des heureux !


Elle révèle en effet que les personnes âgées, et plus particulièrement les octogénaires, dormiraient mieux que leurs cadets. Ils ont en tout cas une meilleure perception de leur sommeil. Moins de stress au travail ou à la maison… autant de facteurs qui expliqueraient cette tendance plutôt positive.

Lire la suite

En 2012, les Français dorment moins qu’avant…

Publié le 17 janvier 2012

Baisse de la durée du sommeilUne récente enquête de l’INSEE sur l’emploi du temps des Français constate qu’en 10 ans, les français ont perdu 13 minutes de sommeil.

Seuls les lycéens tirent bien leur épingle du jeu, au détriment des professions indépendantes. Les Français travaillent également moins et consacrent moins de temps qu’avant aux tâches domestiques. La moitié de leur temps libre est aujourd’hui passé devant un écran de télévision ou d’ordinateur.


Décryptage des changements de comportements observés en 10 ans !

Lire la suite

Petits ou gros dormeurs, et si c’était aussi une question de gènes ?

Publié le 5 janvier 2012

Sommeil et les gènesÊtes-vous plutôt comme Einstein qui avait besoin de dormir au moins 11 heures par nuit ou comme Napoléon qui récupérait en 4 heures de sommeil nocturne ?


La durée du sommeil, variable selon l’âge ou le sexe, obéit à des logiques individuelles ou environnementales, mais est aussi inscrite dans nos gènes. Un en particulier, l’ABCC9, augmenterait d’une demi-heure la durée moyenne du sommeil d’un quart de la population européenne qui en est porteur. C’est ce que vient de révéler une étude.

Lire la suite

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !