Stop au tabac pour dormir en toute tranquillité !

Publié le 14 janvier 2014

Sommeil tabac horloge biologiqueFumer n’est pas seulement néfaste pour le cœur et les poumons, ça l’est aussi pour le cerveau, comme en témoigne cette récente étude menée par des chercheurs américains.


En perturbant deux gènes clés de l’horloge circadienne qui régule le cycle du sommeil, la fumée des cigarettes perturbe la qualité du sommeil. Pour passer de bonnes nuits, mieux vaut avoir pris comme bonne résolution d’arrêter de fumer en 2014.



L’étude menée par des chercheurs de l’Université de Rochester, dans l’État de New-York, et dont les conclusions ont été publiées dans le FASEB Journal, va une nouvelle fois accabler les fumeurs.


Les scientifiques ont en effet démontré qu’en inhalant la fumée de cigarette, le niveau d’activité locomotrice du cerveau chutait, avec pour conséquences des troubles du sommeil, de l’humeur, de l’anxiété et même des troubles cognitifs.



Pour les besoins de leur étude, l’équipe a travaillé sur deux groupes de souris. Alors que le premier a été assigné à résidence dans une cage à air pur, le second était soumis à des inhalations de fumée de cigarettes constantes. A l’issue de cette expérience, les chercheurs ont pu constater une baisse spectaculaire de leur activité cérébrale, les souris du second groupe étant nettement moins actives que leurs congénères.

L’explication scientifique réside dans ce fait : fumer altère le niveau de la protéine anti-âge nommée SIRTUIN 1 et dégrade l’expression de la protéine BMAL 1 en charge de l’horloge circadienne, responsable du cycle veille/sommeil, dans les poumons et les tissus cérébraux.



Les chercheurs montrent donc par leurs travaux que la protéine en charge de l’horloge biologique serait régulée par la protéine anti-âge et qu’endommager la première affecte également la seconde. Cesser de fumer est donc la condition essentielle pour passer de bonnes nuits, tout comme il est déconseillé de consommer du tabac de quelques minutes à une heure ou deux avant d’aller au lit. Voilà une résolution sommeil de plus à tenir en cette nouvelle année !


Source : Santelog

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !