Sommeil des seniors : il devient plus léger avec l’âge

Publié le 17 octobre 2014

Sommeil des seniorsRetraite, changements de rythme de vie, dépression… les plus de 50 ans, s’ils dorment plus et plus profondément que leurs cadets, voient néanmoins leur sommeil bouleversé avec l’âge. Micro-réveils plus fréquents, éveil matinal et besoin de siestes en journée sont courants.

Pour garder une hygiène de vie et de nuit optimale tout en évitant les somnifères, suivez le guide !


Ils sont 40% des plus de 75 ans à se plaindre de leur sommeil, tandis que 30% des seniors disent souffrir d’insomnies. Un tiers des plus de 65 ans consomme des somnifères selon la Haute autorité de santé (HAS). Un chiffre qui passe à 40% chez les plus de 85 ans.


Le changement de rythme de vie qu’induit l’arrivée à la retraite, la diminution de l’activité sociale et physique qui l’accompagne parfois, ainsi que l’apparition éventuelle de maladies chroniques et la prise de médicaments sont souvent à l’origine de troubles du sommeil plus récurrents chez les seniors.


Quand la structure du sommeil se modifie


Si les seniors ne sont pas concernées par la dette de sommeil, car ils dorment en moyenne plus que leurs cadets, le sommeil des plus de 60 ans évolue en lien avec l’âge. Plus fragmentées, les nuits sont souvent entrecoupées de micro-réveils fréquents. Le sommeil devient quant à lui plus lent et profond, donc plus récupérateur, mais plus court.


En raison de modifications physiologiques liées à l’horloge interne, les personnes âgées deviennent plus sensibles aux bruits environnants, à la lumière ou à la température extérieure. Le sommeil se décale aussi dans la journée avec des éveils plus matinaux et des endormissements qui surviennent plus tôt dans la soirée. Les siestes diurnes sont alors impérieuses.


insomnie des seniors



Recréer les conditions propices au sommeil


Pour optimiser toutes les chances de garder ou de retrouver le sommeil, il est essentiel de veiller à maintenir une bonne hygiène de vie. Les seniors doivent être attentifs au rythme de leurs journées en essayant de conserver une activité physique, sociale et relationnelle. L’exposition à la lumière, qui synchronise le rythme éveil/sommeil, est également primordiale, surtout à l’âge où la vue baisse. Retarder progressivement l’heure du coucher peut être une bonne solution pour éviter un lever trop précoce.


Si l’insomnie guette et que les réveils nocturnes sont trop gênants et de longue durée, mieux vaut ne pas rester allongé à attendre qu’une nouvelle phase de sommeil survienne. Les personnes âgées devraient également éviter les somnifères en pratiquant plutôt des méthodes douces : yoga, méditation, sophrologie ou relaxation. Enfin, une alimentation saine et légère au diner peut améliorer la qualité du sommeil nocturne.



Se doter d’une literie confortable


Pour éviter la fatigue due aux insomnies et le mal de dos chronique, la mousse à mémoire de forme s’avère être un allié de poids. En épousant les contours du corps et en s’adaptant à chaque morphologie, elle soulage les douleurs dorsales et soutient de façon efficace le bassin, les lombaires et la colonne vertébrale. Grâce à cette matière révolutionnaire que Swiss Confort a su développer dans toutes ses lignes de matelas, l’enveloppement et le soutien garantissent un accueil moelleux.


Moins de mouvements nocturnes pour des nuits plus réparatrices, le confort se décline au quotidien. La literie de relaxation avec tête de lit et pieds relevables alliant châssis mobile et meilleure répartition des points de pression est également une aide précieuse pour toutes les personnes âgées qui souffrent de problèmes circulatoires. Enfin, les oreillers ergonomiques peuvent être une bonne alternative aux maux de tête en évitant bien des douleurs de cervicales au petit matin. Avec l’âge, le confort n’a pas de prix !


Lien et source utile : Réseau Morphée – Le sommeil des séniors

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !