Quel éclairage pour la chambre à coucher ?

Publié le 6 mai 2014

éclairage chambre à coucherSpots, appliques murales ou lampes de chevet ? L’éclairage dans la chambre à coucher doit refléter l’ambiance que vous souhaitez apporter à la pièce.

Propice à la détente et au repos, la lumière doit y être plutôt douce et apaisante.


L’éclairage doit également se faire fonctionnel et permettre la lecture.


Astuces et conseils pour apporter la juste lumière au cœur de la chambre.



Une histoire d’ambiance…


Les luminaires de la chambre à coucher doivent avant tout se choisir en adéquation avec l’ambiance souhaitée pour la pièce, ainsi que le ton et la décoration. Adepte des murs pastels et d’une chambre cocon, où le lit se fait feutré, choisissez un éclairage chaleureux et apaisant.


Mieux vaut d’une façon générale éviter d’avoir recours à un seul luminaire, trop agressif, du type lampadaire ou plafonnier, qui renverra une lumière crue et directe au risque de vous éblouir. Mieux vaut opter au contraire pour plusieurs sources de lumière qui donneront un effet tamisé et doux à la chambre.


L’importance de l’éclairage général


Préférez pour la chambre un éclairage central de type lustre tamisant en suspension au milieu de la pièce et d’une puissance moyenne, que vous compléterez par quelques appliques murales ou petits spots encastrés dans le plafond, afin qu’ils ne soient pas trop puissants ni réfléchissants, et une grosse lampe de chevet posée sur un meuble ou à même le sol avec des ampoules de faible intensité.


Essentiel pour éclairer la chambre le matin ou le soir, ce type d’éclairage doit être suffisamment important pour vous permettre de ranger, faire votre lit ou choisir des vêtements dans une armoire, sans pour autant éblouir ou donner un aspect trop cru à la pièce.


Lire et veiller


Pour lire, la douceur des lampes de chevet, fonctionnelles et posées sur une table de nuit, est idéale. Les liseuses de chaque côté du lit sont également un bon compromis. Swiss Confort propose un modèle de lampe aux 24 diodes luminescentes parfait pour éclairer votre tête de lit sans gêner pour autant son conjoint le soir.


Des spots halogènes à LED ou avec des ampoules basse consommation peuvent aussi conférer une ambiance intime propice à la lecture en soirée. Enfin, des appliques sur des étagères ou au plafond peuvent être utilisées comme lumière douce pour le début de nuit dans la chambre.


La lumière dans la chambre, sous toutes ses coutures


Privilégiez d’une façon générale la lumière du jour et laissez-la pénétrer dans la pièce autant que possible pour un éclairage naturel et agréable. Vous pouvez par exemple placer un bureau sous la fenêtre pour travailler dans cette lumière du jour. Pensez toutefois à poser rideaux, stores ou voilages pour faire que la chambre demeure un lieu intime et ne pas être gêné en été lorsque vous voulez faire une sieste.


Pensez aux variateurs d’intensité pour les éclairages de la chambre. N’oubliez pas non plus de placer des interrupteurs à l’entrée de la chambre, mais également des deux côtés du lit. Des ampoules de couleur peuvent également égayer la pièce et s’ajuster aux couleurs des murs ou du linge de lit.
Enfin, et pour le dressing, vous pouvez installer des spots à LED classique à l’intérieur des placards ou encore des tubes fluocompacts.

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !