Quand nos positions de sommeil reflètent l’état de notre couple

Publié le 4 juin 2014

positions sommeil coupleVous faites plutôt parti de ceux qui dorment serrés l’un contre l’autre ou, au contraire, préférez laisser une distance physique au milieu de votre matelas la nuit ? Dormir face à face, dos à dos ou sans contact physique est un bon indicateur de la météo de notre couple selon une étude britannique présentée au Festival international des sciences d’Edimbourg ce printemps. Décryptage pour tout savoir de nos positions de sommeil préférées à deux.


Notre façon de dormir est une forme de langage corporel qui a toute son importance. Ainsi, 94% des couples qui gardent une proximité physique au sein de leur lit la nuit, disent être heureux. C’est ce qui ressort de cette étude, la première à s’intéresser au lien entre positions de sommeil et degré de satisfaction au sein du couple.


L’enquête, menée par un psychologue Britannique, le Professeur Richard Wiseman, et présentée au Festival International des Sciences d’Edimbourg, a porté sur 1000 couples. Elle a étudié toutes leurs façons de dormir à deux. Selon son auteur, 42% des cobayes dormaient dans la position de la cuillère ou blottis dos à dos. C’est le symbole d’une relation de couple équilibrée et épanouie. Parmi les volontaires de l’étude, 31% se tournaient dans la même direction, tandis que 4% étaient chacun face à face durant leur sommeil.


Ceux qui gardaient un contact physique la nuit déclaraient être heureux selon les dires de cette étude. Ce fut le cas de 94% d’entre eux, contre 68% de ceux qui gardaient une distance dans le lit. D’autre part, les couples dormant de façon très rapprochée de  leur partenaire, soit à moins de 2 cm, étaient 86% à faire part de leur bonheur conjugal. Ceux qui se trouvaient à une distance de plus de 70 cm l’un de l’autre étaient par contre 66% à avouer se sentir en communion avec son alter ego. La différence essentielle reposerait donc sur le toucher. La distance physique au cours du sommeil serait quant à elle le reflet de l’intimité émotionnelle du couple selon les conclusions de cette étude. Ainsi, plus la proximité auprès de son partenaire la nuit est grande, meilleure en serait la relation de couple.


Le Professeur Wiseman s’est également intéressée aux traits de personnalités des dormeurs. Regarder dormir son partenaire révèle souvent des aspects de son profil psychologique. Ainsi, ce sont en majorité des personnes extraverties qui s’endormaient contre leur partenaire, les créatifs préférant se tourner du côté gauche du lit.


Partager son lit et ses habitudes nocturnes, un acte qui n’est pas toujours facile, surtout en cas de ronflement de son conjoint, mais qui s’avère plus qu’agréable quand le lit est d’une bonne dimension et que l’atout confort est au rendez-vous !

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !