Quand changer votre literie ? Les 10 signes d’usure à relever

Publié le 1 août 2012

Signes d'usure d'un matelasQuand changer votre literie ? Certains signes ne trompent pas ! Vous avez mal au dos ou aux cervicales au réveil ? Vous vous réveillez en pleine nuit lorsque votre conjoint bouge ou votre matelas fait des creux lorsque vous le quittez ? Votre literie a fait son temps !


Il est généralement conseillé de changer matelas et sommier au bout de 10 ans et ne pas laisser l’usure s’installer au dépends de mauvaises nuits.


Zoom sur les 10 signes qui doivent vous alerter.


Saviez-vous qu’au bout de 10 ans, votre literie a déjà perdu 30 % de ses qualités d’origine ? La France est aussi le pays qui prend le moins soin de sa literie avec en moyenne un changement de matelas et/ou sommier tous les 14 ans !

Si vous ne connaissez plus l’âge de votre lit ou n’avez plus en mémoire la date de son achat en magasin, mais avez des doutes, n’attendez pas pour agir et apprenez à détecter les signes d’usure.



Certains doivent vous mettre la puce à l’oreille :


1.    Vous sentez les ressorts ou les lattes de votre matelas et les enfoncements se font excessifs :

Une literie de qualité  vous garantit de nombreux avantages. La surface du sommier doit notamment être plane et lisse et le matelas doit épouser la forme de votre corps, sans s’affaisser, ni être trop dur lorsque vous vous allongez. L’idéal est une literie sachant s’adapter à votre morphologie, telle que la ligne Swiss Confort le conçoit avec des modèles recommandés par le corps médical pour le confort de votre dos.


2.    Creux, mas de mousse et bosses font leur apparition :

Ils sont à l’évidence le signe d’un matelas déformé qui a trop servi. L’usure du temps et le poids des années entrainent une baisse du rendement des matelas qui perdent de leur performance avec comme conséquences des douleurs de dos la nuit ou au réveil et un sommeil non réparateur.


3.    Vos pieds dépassent du lit :

Si vous n’avez, certes, pas grandi durant les années, ce signe doit vous alerter sur le fait que votre literie n’est plus ajustée à votre morphologie. La lente dégradation du matelas et l’usure du sommier peuvent être responsables de cela. De plus, la sensibilité change avec l’âge. Les nouvelles générations de lits sont aujourd’hui plus larges et plus grandes pour répondre à la demande. En un siècle, les femmes ont par exemple gagné 8 cm, quant aux hommes, 11 ! Swiss Confort s’adapte et réalise notamment des tailles de lit sur-mesure pour que dormir reste un plaisir !


4.    Vous êtes courbaturé au réveil :

Mal de dos, cervicalgies ou maux de tête au lever peuvent être le signe que votre matelas n’est plus adapté à votre morphologie et a fait son temps. Acquérir un nouveau lit vous permet de choisir un matelas qui respecte l’ergonomie de votre corps. Il est important que votre matelas assure un soutien optimal de vos cervicales, de votre bassin et de votre nuque pour vous garantir des nuits reposantes.

De plus, avec le temps, colonne vertébrale et muscles perdent de leur vigueur. Une bonne literie doit vous permettre de rester en forme, quelque-soit votre âge !


5.    Des allergies apparaissent ou augmentent :

Attention, avec le temps, les poussières et acariens s’accumulent, surtout si vous disposez d’un sommier tapissier. Pour peu que l’entretien de votre literie ne soit pas assidu, matelas et sommier peuvent vite devenir de véritables nids à poussières, responsables d’allergies respiratoires gênantes. Pour conférer une durée de vie plus longue à vos sommiers et matelas, sachez que Swiss Confort leur garantit des propriétés uniques : matelas anti-acariens, anti-allergiques et exempts de toute matière chimique.


6.    Vous vous enfoncez anormalement dans votre matelas :

Le bon matelas est celui qui épouse votre corps et sait être ferme tout en garantissant un accueil moelleux. Si tel n’est pas ou plus le cas, avisez-vous de changer matelas et sommier, car tous deux vont de pair. Attention à ce que votre matelas ne reprenne pas sa forme initiale dès que vous vous levez, ou encore, qu’il ne vous donne l’impression de dormir en cuvette !


7.    Vous dormez moins bien qu’avant ou dormez mieux à l’hôtel ou chez des amis que chez vous :

Il est temps de vous interroger sur la durée de vie de votre matelas. Sûrement a-t-il fait son temps ! Peut-être manque t’il de tonus et les ressorts sont-ils fatigués ? Comparer sa literie à celle des autres est un bon indicateur.


8.    Vous dormez mal à deux.

Un matelas de qualité doit assurer suffisamment d’espace et de confort pour des nuits à deux en toute sérénité, et ce, quelque-soit la taille du matelas choisi. Si les mouvements de votre conjoint vous réveillent la nuit, que vous avez l’impression de dormir en cuvette ou de « tomber » dans le milieu du lit sous l’effet du poids de votre conjoint, votre literie ne remplit plus sa mission de base : le soutien.

De plus, vous devez disposer de suffisamment de place pour évoluer à deux sans risquer de gêner votre partenaire. La mousse à mémoire de forme révolutionnaire utilisée par les matelas Swiss Confort vous garantit cette liberté de couchage en duo !


9.     Votre literie couine :

Peut-être n’y avez-vous pas fait attention, mais un sommier usé fait du bruit. Sonorités des ressorts ou grincements… pas de doute, vous risquez de gâcher vos nuits et la tranquillité de votre sommeil !


10.    Votre sommeil n’est pas ou plus réparateur.

Si vous avez éliminé tous les signes pathologiques possibles d’insomnie, d’apnée du sommeil, stress quotidien  ou autre, mais continuez à mal dormir ou à vous sentir fatigué au réveil, interrogez-vous sur la qualité de votre literie. Selon une étude menée par le Professeur Touchon du CHU de Montpellier, une nouvelle literie doit vous faire gagner en moyenne 53 minutes de sommeil supplémentaire chaque nuit. L’endormissement est facilité et la fréquence des réveils nocturnes diminue. De solides raisons qui ont de quoi faire réfléchir !

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !