Profession : pilote ou comment gérer sommeil et fatigue sur long-courrier ?

Publié le 30 août 2011

Sommeil en avion - Gérer le repos et le décallage horaireDormir en avion semble parfois relever de l’impossible. Comment font les pilotes et leurs équipages lors de vols long courriers ? Que dit la règlementation en matière de repos ?


Eric V est commandant de bord au sein d’une grande compagnie aérienne nationale. Il relate son expérience dans son métier au quotidien pour apprendre à gérer la fatigue et le sommeil et nous donne quelques conseils pour mieux dormir en avion. Découvrez son interview dans la suite.



Comment gérez-vous votre sommeil durant les longs vols ?


Sur les vols les plus longs, l’équipage est constitué de 3 voire 4 pilotes (alors que 2 suffisent pour piloter l’avion), ce qui permet d’organiser des « tours de repos » pendant la croisière.
Par exemple sur un vol long de 10 heures, en retirant les phases de montée et de descente, les 3 pilotes auront chacun 3 heures de repos dans un poste isolé spécialement aménagé à cet effet. Ce poste de repos est situé proche du poste de pilotage, est isolé des passagers et est constitué sur certains types d’avions, d’une couchette et/ou d’un siège confortable.



Repérez-vous facilement vos signes de fatigue et comment les gérer durant le vol ?


Si en dehors de la période de « tours de repos », ou si l’équipage n’est constitué que de 2 pilotes, l’un d’entre nous ressent en vol une fatigue imprévue (manque de concentration, douleur dans la nuque), une procédure de repos contrôlé dans le poste de pilotage est prévue.
Cette sieste réglementée n’excédera pas 45 minutes et ne pourra être envisagée que lorsque la charge de travail est faible.



La profession est-elle réglementée pour empêcher coups de fatigue ou somnolence et que prévoit-elle ?


La réglementation nous demande d’entreprendre nos vols dans les meilleures conditions physiques possibles. Nous devons être attentifs, dans la période qui précède un vol, à notre alimentation, à notre hygiène de vie ainsi qu’à notre repos.



Combien d’heures de sommeil vous faut-il environ pendant un vol et pour récupérer d’un vol ?


En général, s’il m’arrive en vol de ressentir une fatigue imprévue, une simple sieste d’une vingtaine de minute suffit. Cela permet de ne pas tomber en sommeil profond, et de récupérer immédiatement la concentration nécessaire au pilotage.
Quant à la récupération du vol proprement dite cela dépend de la longueur du vol, du type de vol (jour ou nuit), ainsi que du décalage horaire (nombre de fuseau horaire traversé) et de son sens (Est vers Ouest ou le contraire). Cela peut prendre jusqu’à une semaine pour récupérer un rythme normal de sommeil.



Dormir en avion

 

L’avant de l’avion et les sièges situés près des sorties de secours sont plébiscités,
car ils offrent plus d’espace pour étendre les jambes et sont moins bruyants.



Comment gérer fatigue et décalage horaire ? Faites-vous des siestes dans la journée pour récupérer ? Hors vol, avez-vous un rythme de lever et coucher plutôt stable ?


Les équipages sont logés en escale dans des hôtels de très bonne catégorie afin de leur garantir un confort permettant d’entreprendre le vol bien reposé. L’importance d’une bonne literie est primordiale, ainsi que d’avoir une chambre silencieuse ayant des rideaux pouvant occulter totalement la lumière.


En dehors des périodes de vol, il est aussi primordial de respecter un rythme de lever et coucher normal et d’avoir une hygiène de vie irréprochable. Les siestes sont vivement conseillées surtout avant d’aborder un vol de nuit.



Les compagnies aériennes s’occupent-elles, à votre avis, de façon optimale du confort des passagers en terme de sommeil ? Ont-elles procédé à des innovations dans ce sens selon les vols et les appareils ?


Le bruit est un élément non négligeable, qui engendre une grande fatigue c’est pourquoi certains avionneurs tel qu’Airbus (avec l’A380) se sont appliqués à fabriquer un avion extrêmement silencieux en terme de confort intérieur.
Afin de se concentrer sur la qualité du sommeil, les compagnies aériennes, notamment Air France, innovent également dans le choix de leurs équipements (notamment pour le repos des passagers en classe affaire) avec des sièges très confortables: plus longs, plus larges, plus spacieux et s’inclinant presque à l’horizontal.



Pourriez-vous donner quelques conseils pour que les passagers puissent dormir le mieux possible lors d’un long vol et lutter contre les effets du décalage horaire ?
Faut-il avoir recours par exemple à des accessoires, à des médicaments et y a-t-il un meilleur endroit pour dormir plus aisément ?


L’avant de l’avion, voire le pont supérieur s’il existe, sont plus silencieux.
Les sièges situés près des sorties de secours sont également fort plébiscités, car ils offrent plus d’espace pour étendre les jambes.
En règle générale, il faut éviter de choisir des sièges proches des toilettes ou des offices (cuisines) qui, dans certains cas, ne s’inclinent pas et sont situés dans des zones de passage et donc plus bruyants.
Pour se reposer, il est conseillé d’utiliser un repose nuque, un masque ainsi que des obturateurs d’oreilles.
Les contraintes des décalages horaires pourraient inciter à utiliser des somnifères, mais leur prise doit rester exceptionnelle. Pour ma part, je n’y ai jamais eu recours.



Propos recueillis par Raphaëlle Bartet pour Mon Espace Sommeil.

Un commentaire sur “Profession : pilote ou comment gérer sommeil et fatigue sur long-courrier ?”

  1. [...] loin du masque de tissu à l’esthétique peu attirante et au confort sommaire distribué aux voyageurs de longs courriers par les grandes compagnies aériennes ! Les masques de sommeil ou de nuit, qui font la Une des magazines et des enseignes spécialisées, [...]

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !