Pourquoi les femmes s’endorment et se lèvent plus tôt que les hommes

Publié le 9 juin 2011

Sommeil et horloge biologiqueDevant le sommeil, nous ne sommes pas tous égaux !


Preuve en est : les femmes auraient besoin de se coucher plus tôt et se lèveraient plus tôt que leurs conjoints. La responsable se nomme l’horloge biologique ou l’horloge circadienne.


Elle avancerait plus vite chez les femmes que chez les hommes. C’est ce qu’a scientifiquement prouvé une équipe de chercheurs américains, démontrant également que cette désynchronisation serait à l’origine de l’insomnie qui touche 50 % plus de femmes que d’hommes…



Si les femmes se lèvent plus tôt que les hommes, ce n’est pas seulement pour préparer le petit-déjeuner et les enfants avant l’école !



L’horloge circadienne ou horloge biologique, indispensable à toute vie humaine, nous permet de rester synchronisés à une journée de 24 heures. Elle se définit par l’alternance jour/nuit et contrôle notre rythme veille/sommeil, ainsi que toutes nos grandes fonctions biologiques : système cardiovasculaire, système digestif ou fonctions immunitaires. Tous les jours, nos pendules doivent être « remises à l’heure » en fonction de la lumière. Cette variation dépend de chaque individu. Or, ce réajustement n’est pas effectif de la même façon chez les hommes et chez les femmes.



Chez les femmes, les horloges prendraient de l’avance chaque jour et seraient réglées sur moins de 24 heures. De cette absence de synchronisation entre heure biologique et heure réelle du coucher résulteraient une diminution de la durée du sommeil et des difficultés à s’endormir. Voilà pourquoi de nombreuses femmes somnoleraient le soir devant la télévision résistant au sommeil !


Ce constat a été fait par des chercheurs de la Harvard Medical School de Boston et un scientifique français de l’INSERM, Claude Gronfier. Pendant 2 semaines, les scientifiques ont mesuré l’horloge biologique de 52 femmes et 105 hommes dans un environnement spécial dénué de tout repère temporel. A l’issue de cette expérience, ils ont pu démontrer que la durée du cycle circadien des femmes était en moyenne plus courte de 6 minutes que celle des hommes, et ce, indépendamment de l’âge.



Sommeil et horloge biologique des femmes



Au quotidien, de nombreuses femmes ne s’endorment pourtant pas à l’heure imposée par leur rythme circadien. Elles sont donc plus sujettes aux troubles du sommeil, aux difficultés d’endormissement et aux insomnies que les hommes.


Connaître ces différences pourrait avoir un impact sur les stratégies thérapeutiques à adopter, disent les chercheurs. En effet, l’usage de la luminothérapie ou encore de la mélatonine pour réguler ou traiter les troubles du sommeil pourraient alors se faire individuellement au cas par cas, selon les individus et surtout, selon leur sexe.



Sources et liens utiles :
www.inserm.fr

www.lepoint.fr/sante

2 commentaires sur “Pourquoi les femmes s’endorment et se lèvent plus tôt que les hommes”

  1. Bonjour,

    A la lecture de votre article, les féministes ne vont pas être contentes. Même devant le sommeil l’égalité des sexes est mise à mal !

    Plus sérieusement, je dois dire que je découvre avec votre excellent article ce qui peut être une explication du fait que les femmes sont plus souvent victimes d’insomnie et de tous les maux qui vont de pair.

    L’exemple que vous citez, quand elles luttent devant la télévision alors que le sommeil se fait sentir, illustre bien le fait qu’il est important de respecter son horloge interne.

    Il faut bien cependant reconnaitre que pour une personne active, il est plus difficile de respecter son rythme biologique à cause des horaires de travail que l’on peut difficilement maîtriser.

    Christian de Sommeil-infos.com

  2. charrison dit :

    Bonjour Christian,
    Il est vrai que le rythme de travail impose parfois des horaires de coucher plus tardifs, mais ce sont ici des conseils généraux, une sorte de ligne de conduire pour se préserver des troubles du sommeil.
    A bientôt !
    Claire

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !