Messmer : il endort son public sur scène grâce à l’hypnose

Publié le 27 février 2014

Messmer HypnoseMagnat du magnétisme, recordman de l’hypnose, Messmer est un artiste canadien qui endort en direct des centaines de spectateurs chaque soir.


Cet hypnothérapeute qui soigne outre-Atlantique les addictions ou les phobies est aujourd’hui passé sous les feux de la rampe et fascine autant qu’il séduit. Portrait d’un homme hors du commun aux pouvoirs d’endormissement collectif.



Regard bleu acier enveloppant, voix grave, débit de parole rapide… dans un décor futuriste Messmer endort le public venu le voir, subjugué. Dans son pays, on le dénomme aussi : « Le fascinateur ». De son nom de scène, Messmer est un Canadien de 42 ans qui dit mélanger la puissance du magnétisme, le transfert d’énergie et la sophrologie, une combinaison de techniques qui lui sont propres et qu’il maitrise à merveille. Et pour preuve, plus de 60 000 personnes ont déjà été hypnotisées depuis le début de sa tournée et près de 250 000 places ont été vendues en 4 ans.


Véritable star au Québec, Messmer a débarqué sur la scène française en 2011 lors du Festival l’Humour en Capitales. Depuis, les théâtres affichent complet et une série de nouveaux spectacles est prévue à Bobino à compter de l’automne 2014. Le plus célèbre des hypnotiseurs a même sa propre émission télé intitulée : « Messmer drôlement mystérieux ».


 

 

Faire succomber au sommeil son public, un art de scène


Ce phénomène du divertissement utilise son « pouvoir » depuis ses 7 ans. Sa légende : le grimoire que son grand-père lui aurait offert enfant et qui explique la force du magnétisme et du subconscient. Devenu hypnothérapeute, Messmer ouvre son propre cabinet et soigne des patients atteints de phobies, d’addictions ou de troubles du sommeil.

Dès le début des années 90, il démocratise l’hypnose en la faisant passer sur scène. Son premier spectacle : « Messmer Fascinateur » débute à Montréal en 2007. Après des tests de réceptivité, Messmer compte jusqu’à trois et, les yeux plantés dans ceux de son public, fait passer à l’état de subconscient tous les spectateurs volontaires pour se prêter au jeu, qui l’entendent mais ne bougent plus, dans un état d’entre-deux !


Sur scène, des cobayes rient, pleurent, chantent, titubent ou simulent un accouchement malgré eux, en état d’hypnose. Crédules, de nombreux journalistes l’accusant d’employer des comédiens disent s’être prêtés au jeu et avoir véritablement sombré dans le sommeil de l’hypnose…Une fois réveillés, les spectateurs disent ne plus se souvenir de rien. Il leur faut parfois un quart d’heure pour sortir de cet état et se rendre compte de nouveau de ce qui se passe autour d’eux.


Entre performance ou curiosité, savoir qu’un quart d’heure d’hypnose équivaut à trois heures de sommeil peut en tout cas convaincre les plus réticents à trouver ou retrouver le sommeil !


Plus d’infos sur le site de Messmer.

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !