LITERIE / Quand faut-il changer sa literie ?

Publié le 7 octobre 2010

Les secrets d’un bon sommeil résident dans une literie de qualité. Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir. Or, matelas et sommiers vieillissent, usés par le temps.


Vous êtes courbaturé au réveil ? Vous ne vous souvenez déjà plus de l’année où vous avez acheté votre matelas ? Votre literie a fait son temps et risque de ne plus vous offrir la qualité d’un sommeil réparateur !


Comment savoir s’il est temps de changer de literie ?


A chaque situation, sa réponse :



1.  Au réveil, j’ai des douleurs cervicales et mal au dos. Cela peut provenir de ma literie. VRAI
Une bonne literie est suffisamment ferme, tout en épousant les formes de votre corps. Matelas et sommier ne devraient en aucun cas vous causer de tels désagréments. Une étude épidémiologique « Santé et literie » réalisée en 2007 montrait que 83 % des personnes interrogées étaient prêtes à changer de literie à cause de problèmes liés au dos. Si tel est votre cas, n’attendez pas plus longtemps !


2.  Je vais changer de sommier, mais je ne suis pas obligé de changer de matelas. FAUX
Il est indispensable de changer à la fois votre matelas et votre sommier. Tous deux vont de pair. Et ce, même si l’un a 6 ans et l’autre plus de 10. Le matelas peut en effet se dégrader très rapidement si le sommier n’assure pas sa part dans la fonction essentielle qu’il remplit : la suspension.


3.  Mon sommier a 11 ans mais il est en parfait état. Je n’ai  pas à le changer. FAUX
Au-delà de 10 ans, il est prouvé que la literie perd 30 % de ses qualités d’origine et tend à se dégrader. Même si vous ne vous en apercevez pas physiquement et que votre literie semble convenir, mieux vaut en changer. Votre sommeil risque sinon de s’en trouver perturbé.


4.  Quand je me réveille, le matelas a épousé la forme de mon corps. C’est bon signe ? VRAI et FAUX
Il est vrai qu’une literie de qualité doit être ferme, tout en s’adaptant à votre morphologie. Toutefois, si votre matelas ne reprend pas sa forme initiale dès que vous vous levez, ce n’est pas bon signe. Attention à ce que votre matelas ne fasse pas de creux. Allongé, ou en vous relevant, vous ne devez pas non plus ressentir un effet de relâchement, ni l’impression d’être en cuvette.


5.  Les signes d’usure du matelas qui doivent m’alerter sont les creux et bosses, l’usure des coutures et si je ressens les ressorts ou les lattes au travers du matelas. VRAI
Tous ces signes, visibles et (ou) ressentis, doivent vous alerter et vous pousser à changer de matelas et de sommier. Toutefois ce ne sont pas les seuls.




Modèle de literie Swiss Confort, une technologie innovante alliée à la légendaire « Qualité Suisse » de Robusta.



D’autres signes doivent vous pousser à changer de literie :

•    Mes pieds dépassent du lit.
•    La surface de mon sommier est plane et irrégulière.
•    Quand mon conjoint bouge la nuit, cela me réveille.
•    Mon lit grince et fait trop de bruit.
•    Je dors mieux à l’hôtel ou chez des amis que chez moi.
•    Je ressens les ressorts ou les lattes du sommier au travers de mon matelas.



Le saviez-vous ?


> Selon une étude réalisée par le Professeur Touchon, neurologue au CHU de Montpellier, nous pouvons gagner jusqu’à 53 minutes de sommeil par nuit en changeant de literie tous les 10 ans. D’autre part, l’endormissement est beaucoup plus rapide sur un lit flambant neuf : 25 minutes, au lieu de 57 minutes sur une literie usagée. Enfin, la fréquence des réveils est diminuée lorsque le matelas et le sommier ont été changés, passant de 46 minutes au lieu de 75*.


> Pour des raisons d’hygiène, il est indispensable de renouveler matelas et sommier. En effet, la nuit, nous transpirons beaucoup perdant en moyenne 40 cl d’eau, ce qui représente près de 300 litres d’eau par an (souvent sans même s’en rendre compte). C’est pourquoi Swiss Confort a équipé tous ses matelas d’un système d’aération « 3 Mesh » permettant une circulation optimale de l’air pour un meilleur confort.


> En un siècle, la femme a gagné 8cm et l’homme : 11 cm. Les générations sont de plus en plus grandes et les literies s’adaptent, les sommiers sont de plus en plus modernes privilégiant des grands modèles pour accompagner les nouvelles morphologies. Chez Swiss Confort, des tailles spéciales peuvent être réalisées sur demande.



* Étude « Sommeil et literie » réalisée par le professeur Jaques Touchon en 1992

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !