Les positions du sommeil en disent long sur vous !

Publié le 18 octobre 2011

Positions du sommeilSaviez-vous que dormir sur le dos n’a pas la même signification que s’allonger en chien de fusil ? Le langage psychocorporel décrypte nos gestes et les analyse pour mieux cerner certaines facettes de notre personnalité. C’est aussi le cas pour le sommeil.


Zoom sur une pratique d’analyse du sommeil de plus en plus courante et plutôt étonnante.




Il n’est pas rare que les candidats à un entretien d’embauche soient observés à la loupe par des recruteurs et psychologues qui analysent ensuite chacun de leurs gestes et attitudes. L’objectif étant de faire ressortir certains aspects de la personnalité, de mieux cerner l’individu dans sa globalité.

Ce langage du corps est aujourd’hui un redoutable outil de communication non verbale. Il en dit long sur nous, ce que nous sommes, ce que nous cachons ou sur notre inconscient, parfois même plus que si nous parlions.



Idem pour les positions que nous adoptons pour dormir, seul ou en couple. Voici ce qu’en disent les psychologues :


-    Vous dormez en position du fœtus, roulé en boule, les mains près du visage : cette position, assez populaire et plébiscitée par la plupart des dormeurs, indique généralement une grande sensibilité. Vous êtes plutôt timide avec un certain manque de confiance en vous.


-    Vous dormez en position demi-fœtale, jambes en partie repliées vers votre poitrine, vous êtes d’un tempérament plutôt équilibré, dénotant d’une stabilité sentimentale et sociale.


-    Vous dormez sur le dos : si vos bras sont plutôt placés sur ou sous l’oreiller, on peut dire qu’une grande sociabilité se dégage de vous. Ouvert et extraverti, vous aimez généralement être entouré. Si vos bras reposent le long du corps, vous renvoyez l’image d’une personne calme et exigeante. Si vous dormez en gardant vos mains sur la tête, une position peu courante, l’humilité est une qualité que vous cultivez, avec le sens de l’amitié. Vous êtes plus facilement à l’écoute des autres.


-    Vous dormez sur le ventre : une telle position révèle une certaine angoisse chez vous, ainsi qu’un esprit perfectionniste. Le visage enfoui sur l’oreille trahit aussi de la timidité et la peur de se laisser approcher en raison d’une grande vulnérabilité dont vous pouvez faire preuve !



Les différentes positions du sommeil



-    Vous dormez avec vos mains croisées sous la tête : ce geste témoigne chez vous d’un grand ras-le-bol !


-    En couple, vous dormez dans la position des petites cuillères, serrés l’un contre l’autre : ce lien visible est le symbole d’un attachement fort et témoigne d’un grand romantisme au sein de votre union.


-    En couple, vous dormez dos à dos : vous restez proche de votre conjoint, mais tenez à votre indépendance et gardez chacun votre jardin secret afin de mieux vous épanouir ensemble.


-    Vous dormez séparément, sans contact physique dans le même lit : un conflit peut vous séparer, sans que vous en soyez peut-être conscient. Les disputes, qui éclatent ou non, peuvent peser dans votre vie quotidienne et au sein de votre couple.


-    Dormir sur le côté gauche révèle, d’une façon générale, un sentiment de fatigue. Vous pouvez adopter une telle position si vous êtes préoccupé ou inquiet par un événement.


-    Dormir sur le côté droit symbolise plutôt un caractère autoritaire, une personne sûre d’elle et possessive.


-    Vous n’avez pas de position préférée ou n’en privilégiez aucune en particulier ? couché sur le dos par exemple, avec le visage orienté vers le plafond signifie que vous aimez être le centre d’attraction. Les jambes tournées sur le côté dénotent une certaine facilité à faire des compromis. Si vous passez d’une position à une autre la nuit, on peut dire de vous que vous avez confiance en vous et de la facilité à atteindre vos objectifs, tout en vous faisant du souci. Vous avez tendance à vous impliquer pleinement dans tout ce que vous entreprenez.

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !