Les mille et une vertus de la sieste

Publié le 23 novembre 2010

La sieste n’est pas seulement cantonnée aux jeunes enfants et aux personnes âgées !

Institutionnalisée dans certains pays comme la Chine, largement pratiquée en entreprise en Grèce ou au Japon, la France y vient pas à pas. Efficace pour récupérer d’une dette de sommeil, la sieste est aussi excellente pour la santé ; elle accroît la mémoire et les performances intellectuelles.


Tour d’horizon de tous les bienfaits que la sieste peut vous apporter.



Traditionnellement associée à la paresse et à l’inactivité, la sieste est aujourd’hui reconnue et plébiscitée, notamment en entreprise, à l’heure où les salariés vivent dans le stress et la course aux performances. Selon les médecins, elle correspond à un besoin chrono biologique révélateur du fameux « coup de pompe » de début d’après-midi.


Une enquête de l’INPES sur les Français et leur sommeil révélait en 2008 qu’un tiers des 25-45 ans interrogés faisaient une sieste en semaine. Pour la moitié d’entre eux, ces temps de repos n’excédaient pas une demi-heure. En effet, médecins et scientifiques s’accordent à démontrer que les siestes les meilleures sont les plus courtes. Idéale pour récupérer de nuits trop courtes ou pour anticiper une dette de sommeil, la sieste peut se décliner de trois façons selon Bruno Comby. L’auteur de « l’Eloge de la sieste« , dont le célèbre ouvrage a été préfacé par Jacques Chirac, lui même adepte de la sieste.


• La sieste flash :
Cette micro sieste, qui ne dure que 5 minutes, est l’occasion de faire le vide, de fermer les yeux et respirer profondément. Idéale à pratiquer au bureau, dans les transports en commun ou dans une salle d’attente, ce sommeil léger permet de bien récupérer.


• La sieste relax :
Ce type de sieste dure de 15 à 20 minutes environ. Entre sommeil léger et somnolence, elle peut être faîte chez soi, mais aussi en position semi-allongée dans un transat, un canapé ou une chaise longue. Elle permet de retrouver de l’énergie. Il faut toutefois éviter de se plonger dans le noir complet. Et pour être sûr de se réveiller dans les temps, mieux vaut programmer son réveil.


• La sieste royale :
Sieste longue, de plus de 40 minutes, elle est efficace pour rattraper une nuit de sommeil trop courte ou anticiper un futur manque de sommeil. Plutôt déconseillée aux insomniaques, la sieste longue peut toutefois perturber l’endormissement de la nuit à venir.



 

Idéale pour récupérer de nuits trop courtes, la sieste peut se décliner de 3 façons selon Bruno Comby, auteur de « l’Eloge de la sieste ».



Bénéfique pour le cœur, la sieste permet de réduire les complications liées au manque de sommeil : hypertension artérielle, diabète, problèmes cardiovasculaires. Des études sont même à l’essai pour prouver le lien entre sieste et risque de diminution du développement de la maladie d’Alzheimer. En effet, la sieste permettrait de mieux synthétiser et restituer des connaissances.


Une étude menée par l’Institut de neurosciences de San-Diego sur des mouches drosophiles a démontré l’importance de la sieste dans l’apprentissage de nouvelles fonctions, ainsi que pour la mémoire sociale.
Enfin, la sieste rééquilibre le fonctionnement nerveux.
Sachez aussi qu’un cycle de sieste équivaut à deux cycles nocturnes !


Reste maintenant à persuader les chefs d’entreprise de son efficacité à réduire le stress et à accroître les performances au travail. Une personne sur quatre déclare ne pas pouvoir faire la sieste pour des contraintes professionnelles.



Pour aller plus loin :
L’étude de l’INPES de 2008 sur les Français et leur sommeil (pdf)
Le site de Bruno Comby, auteur de l’ouvrage L’éloge de la sieste, paru aux éditions TNR.
L’étude menée par l’Institut de neurosciences de San-Diego

Un commentaire sur “Les mille et une vertus de la sieste”

  1. [...] literie qui pourrait nuire à un sommeil de qualité. Un remède peut se révéler très utile : la sieste. Eric Mullens la recommande vivement. « La sieste est une solution pour [...]

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !