Les Français négligent encore sommeil et bien-être

Publié le 3 décembre 2010

Il est aujourd’hui bien difficile d’arriver à concilier vie professionnelle, vie de famille et détente.


C’est ce que vient de mettre en lumière le second volet d’une enquête IPSOS consacrée au bien-être. Cette étude révèle qu’un Français sur deux, entre 30 et 50 ans, néglige son sommeil et que trois quart des personnes interrogées avouent avoir frôlé le burn-out.


Le fameux adage « métro, boulot, dodo » est dans l’air du temps !
Quoique même le sommeil en prend pour son grade. Le manque de temps en est le principal facteur et pèse aujourd’hui sur la capacité des Français à se détendre, à prendre soin d’eux et à dormir.



Une enquête IPSOS réalisée pour le compte de l’agence Thomas Marko et associés, ainsi que pour les laboratoires Merck a cherché à mieux comprendre le rapport que les Français entretiennent avec leur corps dans la recherche du bien être. Pour ce faire, un échantillon représentatif de 1000 personnes âgées de 15 ans et plus a été interrogé par Internet du 3 au 8 septembre dernier. Dans ce tableau représentatif de la société d’aujourd’hui, les Français interrogés seraient ainsi 59 % à négliger leur sommeil, faute de temps, puis leur couple pour 57% et en troisième position, leur corps (55 %).




Voir l’ensemble des résultats de l’enquête par ici.



Les plus vulnérables sont les trentenaires actifs et parents. Stress, rythme et charge de travail, fatigue et manque d’argent sont largement incriminés. Nombreux sont ceux qui souhaiteraient que les journées comptent 28 heures ! Et si elles disposaient de plus de temps, 46 % des personnes interrogées s’accorderaient en priorité des plages de détente et de sommeil. Suivent l’option de faire du sport pour 35 % d’entre elles, puis d’arriver à trouver un équilibre de leur rythme de vie (25%).


–> Le sommeil reste donc une préoccupation essentielle et la clé de voûte du bien être des Français qui, d’après ce sondage, semblent en manquer. Ils sont en effet 34 % à affirmer que l’activité professionnelle génère de la fatigue. Crise, chômage ou augmentation du stress et de la pression au travail, le contexte semble morose et pourtant, 77 % des personnes interrogées concluent sur une note optimiste et pensent qu’en s’organisant, il est possible d’arriver à tout concilier.


Pour plus d’informations sur cette enquête, consultez le site de l’Ipsos.

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !