Insomnie et chaleur estivale : comment retrouver des nuits sereines ?

Publié le 19 juin 2012

Sueur nocturne sommeilBientôt l’été et la crainte légitime de devoir expérimenter un endormissement difficile à cause des fortes chaleurs.


Qui n’a pas déjà été confronté à ce phénomène de ne pas trouver le sommeil après un effort physique intense, des bouffées de chaleur ou un soir caniculaire ?

Nos conseils pour y faire face et retrouver l’apaisement de nuits sereines.


Endormissement et température corporelle sont liés


La température du corps est le reflet de l’horloge du sommeil ou horloge circadienne. En effet, cette dernière régule l’endormissement et le réveil, mais contrôle également la température de l’organisme. Cette horloge naturelle et biologique va donc progressivement abaisser la température corporelle en soirée pour favoriser l’endormissement. Alors qu’elle est au maximum en fin de matinée et en fin d’après-midi, la température corporelle doit être au plus bas avant la nuit pour permettre la somnolence et l’endormissement.



Différents facteurs peuvent venir perturber ce cycle :


- L’exercice physique ou une activité sportive pratiquée en début de soirée vont par exemple modifier la température du corps. Un effort plus ou moins violent augmente en effet la fréquence cardiaque. Les fonctions cardiovasculaires et respiratoires sont soumises à une sollicitation maximale tandis que la température du corps s’élève. Il faudra plusieurs heures à l’organisme pour la faire chuter.


- Une alimentation riche en sucres et en graisses a également tendance à augmenter la chaleur corporelle en faisant monter la glycémie ou le taux de sucre dans le sang.
Si au coucher, la température du corps n’est pas redescendue, il est probable que l’endormissement en sera physiologiquement différé, générant des troubles du sommeil.


De nombreux insomniaques (43 % des Français seraient concernés par l’insomnie d’après une enquête réalisée par la SOFRES), présenteraient des troubles de la régulation thermique avec des sensations de froid en fin de journée et des sueurs nocturnes. Des chercheurs ont, d’autre part constaté que chez beaucoup d’insomniaques, le supplément d’activité du cerveau gardait ce dernier à une température trop chaude. En clair, pour bien dormir, il est essentiel de ne pas avoir la tête trop chaude ou « trop pleine ».


Sommeil chaleur en été



Favoriser le sommeil et dormir au frais, les mesures hygiéno-diététiques


Si les performances physiques et intellectuelles sont optimales lorsque la température du corps est à son comble soit en fin de matinée et d’après-midi, profitez de ces périodes pour travailler, apprendre et bouger. L’activité physique, si elle doit être largement pratiquée en journée, doit être évitée en soirée pour laisser le temps à l’organisme de récupérer une température plus basse et ainsi favoriser l’endormissement. Pour ce faire, vous pouvez prendre une douche ou un bain frais. Il est également essentiel de veiller à bien s’hydrater, surtout en été et à aérer votre chambre afin qu’elle demeure un endroit frais de votre habitation.


Attention aux mets épicés, aux excitants (thé, sodas, café…) et aux mets copieux le soir. Les recommandations de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) vont dans ce sens : dînez léger en privilégiant les sucres lents afin d’éviter à votre organisme une surchauffe liée à une digestion lente et fastidieuse.


Veillez à ne pas non plus « échauffer » votre esprit avant le coucher. Le calme et la détente doivent être de mise. Proscrivez écrans, télévision, ordinateur ou portable dans la chambre pour préférer un moment de relaxation propice à l’endormissement.
Enfin, portez des vêtements de nuit amples et confortables en privilégiant le lin et le coton, surtout en été pour éviter d’être réveillé par des sueurs nocturnes.



Des matériaux et textiles innovants


Des matériaux anti-sueurs nocturnes voient régulièrement le jour. Leur but, vous mettre en conditions propices pour passer de bonnes nuits. Il existe notamment des oreillers et matelas ou sur-matelas rafraichissants.

Grâce à un gel spécial : le topper gel, la marque de literie Swiss Confort a conçu un sur-matelas et un coussin spécialement destinés à apaiser les tensions musculaires et à améliorer le confort du couchage grâce à une parfaite aération et régulation thermique. En alliant un procédé de gel combiné au complexe à mémoire de forme, vous bénéficiez la nuit d’un confort hors pair !


Oreiller topper gel rafraichissant Swiss Confort

Grâce à un système de micro-encapsulation dans les textiles, certaines lignes de linge de lit, matelas ou coutils sont aujourd’hui capables d’absorber la chaleur produite par le corps pour la restituer lorsqu’il se refroidit. L’action thermorégulatrice de la fibre viscose avec un coton fin génère, de plus, une esthétique alliée à une hygiène parfaite.



A l’image des produits Swiss Confort qui cherchent aujourd’hui, de par leurs propriétés dynamiques, à permettre une aération optimale de la circulation de l’air en évacuant l’humidité. Un procédé qui vient à la rescousse de la partie physiologique… et climatique des insomnies !

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !