Insomnie du milieu de nuit, zoom sur l’Intermezzo

Publié le 30 novembre 2011

Intermezzo, médicament contre l'insomnie et troubles du sommeilFréquente, ponctuelle ou durable, voire chronique… l’insomnie touche aujourd’hui 3 Français sur 4. Elle est sévère dans 9% des cas. Ce trouble du sommeil occasionne des difficultés d’endormissement ou des réveils en pleine nuit et engendre fatigue, somnolence, irritabilité ou difficultés de concentration.


Aux États-Unis, un nouveau médicament, Intermezzo, a fait son apparition sur le marché. Plus faiblement dosé, il est également adapté aux insomnies de milieu de nuit, une première !



Près de 33% des Français manifestent au moins un signe d’insomnie et 11% des personnes interrogées par la SOFRES à ce sujet disent que ces troubles du sommeil ont un impact sur leur vie quotidienne et leurs journées de travail : irritabilité, fatigue ou baisse de productivité…


L’insomnie se présente sous diverses formes :


- La difficulté d’endormissement est la plus fréquente.
– Elle est suivie de l’insomnie de milieu de nuit, soit un à plusieurs réveils en pleine nuit avec des difficultés pour se rendormir.
L’insomnie du petit matin se caractérise quant à elle par un réveil à l’aube vers 4h à 5h du matin sans que la personne qui en est victime ne puisse se rendormir.
– Enfin, plus rare, l’insomnie totale entraîne un éveil toute la nuit avec l’impossibilité totale de dormir, ou nuit blanche.


L’anxiété, le stress ou la dépression seraient, selon l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV), à l’origine de la moitié des insomnies.



Intermezzo, le nouveau somnifère miracle ?


Pour agir sur ces troubles du sommeil, en constante augmentation en France, l’espoir pourrait venir d’un nouveau médicament autorisé sur le marché en novembre dernier par la Food and Drug administration (FDA) américaine. Baptisé Intermezzo, il s’agit d’un produit de la famille des Zolpidem Tartrate qui commercialise notamment en France le Stilnox. Ce dernier, destiné à lutter contre les troubles sévères du sommeil principalement chez les personnes âgées, a toutefois été mis sous surveillance renforcée par l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS).


Intermezzo est lui spécifiquement adapté aux personnes présentant des insomnies de milieu de nuit. Il se présente sous une sous forme sublinguale et est à prendre en une prise lorsqu’il reste encore au moins 4 heures de sommeil.



« Son principal avantage est d’être plus faiblement dosé que les somnifères traditionnels. »


Il présenterait moins d’effets secondaires associés, dont la somnolence au réveil et lors de la conduite d’un véhicule, selon la FDA. Cette dernière a mené 2 essais cliniques sur plus de 370 patients avant de l’autoriser sur le marché américain. Elle préconise toutefois de ne pas l’associer à d’autres somnifères ou à la prise de boissons alcoolisées.


Cette bonne nouvelle pour les insomniaques s’accompagne également d’une toute récente découverte. Des chercheurs de la Boston University School of medicine viennent en effet d’identifier l’une des enzymes de signalisation intracellulaire qui régule le cycle veille-sommeil. Cette découverte pourrait contribuer au développement de somnifères plus efficaces relate le Journal of Neuroscience qui a publié le 26 novembre dernier les résultats de l’expérience.



Sources et liens utiles :
www.ameli-sante.fr
www.institut-sommeil-vigilance.org
http://blog.santelog.com 1
http://blog.santelog.com 2

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !