Etude des cauchemars les plus fréquents

Publié le 4 mars 2014

Cauchemar frequent et reveDésagréables, parfois fréquents, les cauchemars et les mauvais rêves sont pourtant un processus naturel qui survient durant la phase de sommeil paradoxal.


Une équipe de chercheurs de l’Université de Montréal a travaillé sur des milliers de récits de cauchemars de bénévoles et, après les avoir analysés et retranscrits, publie dans la dernière édition de la revue Sleep ceux d’entre eux qui reviennent le plus souvent.



Un trouble du sommeil paradoxal


Très fréquents chez les jeunes enfants, les cauchemars et mauvais rêves ont heureusement tendance à diminuer avec l’âge, voire à complètement disparaître après 60 ans. On estime que 6% à 7% de la population souffrirait de phénomènes de parasomnies, ou ensemble de troubles du sommeil impliquant des mouvements, émotions, perceptions et rêves anormaux et inconscients, essentiellement les femmes.


Les rêves, bons comme mauvais, interviennent dans les phases de sommeil paradoxal indiquent les neurologues. Des facteurs extérieurs troublants peuvent notamment venir perturber les images d’un rêve. C’est le cas lors d’une digestion difficile, d’une sensation de faim ou d’une pièce peu ou trop chauffée (sentiment de froid ou de chaud).


Les cauchemars sont aussi occasionnés par des traumatismes psychologiques récents (deuil, accident, licenciement), un sevrage d’alcool ou la prise de certains médicaments.  
Sans gravité dès lors qu’ils ne surviennent pas toutes les nuits, les cauchemars occasionnent néanmoins des réveils fréquents, des insomnies, voire de la somnolence diurne et peuvent s’accompagner de sueurs, de l’augmentation du risque cardiaque et de paroles, cris ou agitation.



Agressions physiques, menaces et mort reviennent chez la majorité des dormeurs


Les cauchemars ou mauvais rêves sont avant tout un processus de libération des soucis du quotidien, qui peuvent parfois faire ressortir une angoisse ancienne ou des souvenirs plus enfouis. C’est pour mieux les comprendre qu’une équipe de chercheurs canadiens, autour du Professeur Zadra, de l’Université de Montréal, qui travaille depuis plus de 20 ans sur le sommeil et ses principales manifestations, a décidé de les analyser.

A partir de récits de 572 bénévoles qui tenaient leur « Journal de rêves » pendant plusieurs semaines, 253 cauchemars et 431 mauvais rêves ont été retranscrits, répertoriés et analysés.



- Il en ressort que les cauchemars portent le plus souvent sur les agressions physiques (un tiers des récits).

- Suivent les cas de conflits interpersonnels, insultes ou humiliations, infidélités et mensonges ou discriminations pour un autre tiers des récits, concernant surtout les femmes.

- L’échec et l’impuissance des sentiments concernent 17% des cauchemars et mauvais rêves.

- Les préoccupations quant à la santé et la mort sont au cœur de 12% des cas rapportés.

- Arrivent ensuite l’appréhension et l’inquiétude sur un autre sujet pour 11% des bénévoles.

- Près de 7,6% d’entre eux rêve qu’il est pourchassé.

- Enfin,  suivent le rêve d’une présence diabolique (7% des cas) et des récits de catastrophes, accidents ou invasions d’insectes, qui préoccupent en majorité les hommes.

 

 

Même s’il n’existe pas de remède miracle pour les prévenir, on peut en atténuer leur fréquence en parlant de ses cauchemars à son entourage, ce qui permet ainsi d’extérioriser son angoisse.

Il est également conseillé d’éviter les films ou livres terrifiants, notamment au coucher, ainsi que les images violentes et, si possible, d’identifier les déclencheurs. On peut enfin penser à laisser un filet de lumière et éviter les plats lourds ou difficiles à digérer le soir tout en maintenant une température inférieure à 20° dans la chambre.

 

Source : Santé Log

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !