Dormir 7 à 8 heures pour rester d’attaque !

Publié le 3 novembre 2014

Dormir 7 heuresIl faut avoir son compte de sommeil pour être en forme quotidiennement, mais également prévenir la somnolence ainsi que tous risques de pathologie. Selon une étude scientifique finlandaise publiée cet automne, 7 à 8 heures de sommeil permettraient de diminuer de près de 30% les couts liés à l’absentéisme pour maladie au travail tout en récupérant efficacement.


Un manque régulier de sommeil, voire, des nuits blanches à répétition, entrainent une fatigue chronique, qui, à terme, peut s’avérer dangereuse pour l’organisme.


Responsable de somnolence diurne, d’un manque de concentration et de troubles de mémoire, la dette de sommeil est également mauvaise pour la santé.


Une nouvelle étude menée par des scientifiques finlandais et publiée le 1er septembre dernier dans la revue Sleep est venue corroborer ces faits. Elle démontre que les congés maladies augmentent de façon spectaculaire chez des individus ne dormant pas suffisamment.


Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont suivi le sommeil de près de 3600 participants volontaires et analysé les données en fonction de plusieurs paramètres dont l’âge. Ils ont ensuite rapproché  l’absence pour maladie aux troubles du sommeil engendrés parmi lesquels la somnolence excessive, les réveils matinaux, les insomnies ou encore la prise de somnifères. A partir de ces données, ils ont pu définir une durée idéale du sommeil de 7,6 heures pour les femmes et de 7,8 heurs pour les hommes qui, si elle est respectée peut aboutir à une réduction de 28% quant aux couts directs liés à l’absentéisme pour maladie.


Si les scientifiques précisent qu’il s’agit bien d’une association et non d’un lien de cause à effet, le corps médical rappelle lui que les besoins de sommeil diffèrent d’une personne et d’un âge à l’autre. Une enquête INPES sur les représentations, les attitudes, les connaissances et les pratiques du sommeil des jeunes adultes réalisée par l’Institut BVA auprès de 1 004 personnes en décembre 2007, révèle quant à elle que les 25-45 ans ont besoin de 7,5 heures de sommeil pour être en forme le lendemain.



Liens utiles : Journal SleepInpes

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !