Comment éviter les microbes sur nos oreillers ?

Publié le 19 juillet 2011

Oreiller microbe hygieneAprès les poignées de porte, les cacahouètes des restaurants et les téléphones portables, ce sont nos oreillers qui sont sur la sellette, incriminés d’être de véritables nids à microbes. Une étude anglaise présentée à Londres le 22 juin en témoigne : un tiers de la surface de l’oreiller est souillée après 2 ans d’utilisation.


Pour passer de bonnes nuits en toute insouciance et conserver une bonne hygiène de vie à la maison, quelques conseils pratiques s’imposent, comme laver ses oreillers au moins 1 fois tous les 3 mois.




Les microbes sont partout, même dans les oreillers…

Une étude menée par l’Hôpital Saint-Bartholomew de Londres et le NHS Trust, rapportée à Londres le 22 juin dernier lors d’une conférence, a mis en lumière que plus d’un tiers du volume de l’oreiller serait constitué d’acariens vivants ou morts, de leurs excréments, de peaux mortes et de microbes après 2 ans d’utilisation.

Conduite en milieu hospitalier, l’étude montre même que de redoutables bactéries s’y logent (virus de la grippe, hépatites, varicelle, staphylocoque doré ou le fameux E-Coli qui n’a eu cesse de faire parler de lui…. Il faut dire que les oreillers sont de véritables nids à microbes très appréciés des acariens, virus et bactéries qui peuvent s’y développer aisément grâce à notre transpiration la nuit, à nos larmes, nos crises d’éternuements ou nos quintes de toux, rapporte le Dr Seldmann, spécialiste de l’hygiène et interrogé à ce sujet par le journal Le Point. Lieu de culture idéal, l’oreiller nourrit et entretient ses bactéries grâce à la chaleur de notre corps.


En milieu hospitalier, ce sont les personnes au système immunitaire affaibli qui sont le plus à risques. Toutefois, les auteurs de l’enquête précisent que ce n’est pas à l’hôpital, où les conditions d’hygiène sont des plus strictes, qu’il faut s’inquiéter, mais plutôt chez les particuliers, qui sont parfois moins regardants sur l’hygiène de leurs oreillers.




Pour conserver une bonne hygiène, quelques règles simples prodiguées par médecins et experts de l’hygiène peuvent s’appliquer à la maison :



- Les taies et sous taies ne protègent pas des microbes… et ne dispensent pas de laver votre oreiller.


- Lavez-le en machine au moins une fois tous les 3 mois et si après une grippe pour éviter toute contamination et prolifération microbienne. Tous les oreillers Swiss Confort qu’ils soient ergonomiques, ou des modèles papillon, gel, ou tradition, sont lavables en machine à 40 °et peuvent être assortis d’une housse.


- Ne prêtez pas votre oreiller. Objet personnel, comme l’est la brosse à dent ou le verre, il ne doit pas passer entre les têtes de vos amis ou de votre conjoint.


- Préférez un oreiller synthétique plutôt qu’un modèle garni en plumes ou duvet d’oie, moins facile à laver et passer au sèche-linge.


- Changez votre oreiller au moins une fois par an.


- Utilisez des sous taies antibactériennes.



Exposer son oreiller au soleil ou le mettre au réfrigérateur pour les débarrasser des acariens ou des microbes ne sont que des croyances répandues dont il faut se méfier précisent les auteurs de l’enquête. Rien ne vaut en effet un bon lavage en machine comme pour tous vos textiles.



Sources et liens utiles : www.lepoint.fr // www.francesoir.fr

Un commentaire sur “Comment éviter les microbes sur nos oreillers ?”

  1. oreiller adapté dit :

    La literie est un nid à bactérie.
    Conseil : l’aérer, la renouveler…

    Lors de l’achat de matelas ou de literie vérifier toujours les premiers indices d’une bonne literie  » anti acariens anti bactériens ».

    Pour être plus efficace et garder l’éthique du respect de l’environnement, il existe des matelas, des oreillers, du linge de lit composé de fibre Bio, Naturel, Bambou … et le petit plus il existe une certification label green.

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !