Comment enrayer et prévenir les punaises de lit ?

Publié le 3 novembre 2011

Punaises de lit - SolutionsL’Empire State Building, le siège de l’ONU, boutiques et théâtres, ainsi que 15% des habitations new-yorkaises ont déjà été touchées par les « bedbugs » ou punaises de lit. Ces insectes de quelques millimètres qui se nichent essentiellement sous les matelas envahissent également les tapisseries, les coussins ou les tapis et touchent aujourd’hui toutes les grandes métropoles, dont Paris.


Comment les repérer et lutter efficacement contre ce fléau ?


Mode d’emploi sur les traitements les plus probants et les moyens concrets pour se préserver des punaises de lits.



Elles se cachent le jour, fuyant la lumière, mais sortent la nuit. Elles ne sont pas dangereuses et ne véhiculent pas de maladies, mais leurs piqures sont plutôt incommodantes et démangent… Les punaises de lit ont refait leur apparition depuis le début du XXIème siècle voyageant entre hôtels, bagages, avions ou trains.

Écoles, maisons de retraites et habitations ne sont pas épargnées par ces insectes dont les œufs sont très résistants aux traitements et favorisés par le chauffage dans les appartements. Facilement repérables, les punaises de lit ressemblent à de très petites tâches brunes ou noires. En cas de doute ou de piqure, il est utile de procéder à une minutieuse inspection de votre logement et surtout… de votre lit, leur endroit favori ! Mieux vaut en effet ne pas attendre pour traiter la literie.



Avant de procéder à la désinsectisation, quelques conseils s’imposent :


-    Veillez à laver votre linge de lit, housse, alèse de matelas, couette et oreillers (A haute température) et stockez le tout dans des sacs en plastique hermétiques ou dans un lieu dont vous êtes sûr qu’il n’est pas infesté.  
-    Videz entièrement placards, commodes et penderies ou tables de nuit proches de la zone infestée que vous allez traiter.
-    Passez au préalable minutieusement l’aspirateur dans toutes les zones où les punaises pourraient se nicher (cadre de lit, matelas, sommier, plinthes…) puis jetez le sac d’aspirateur en dehors de votre logement dans un sac hermétique.
-    Décrochez tableaux, posters ou décors muraux.
-    Retirez le matelas du lit et adossez-le à un mur.
-    Éloignez votre literie du mur d’au moins 30 cm.
-    Si votre matelas est en mauvais état (coutures décousues ou déchirées) et que des punaises de lit sont susceptibles de l’avoir envahi, mieux vaut ne pas hésiter à le jeter et en changer.



Pour désinsectiser, plusieurs choix s’offrent à vous :


-    Les insecticides en pulvérisateur basse pression.
-    Les insecticides sous forme d’atomiseurs.
-    Les insecticides par fumigation.
Utilisez de préférence des insecticides homologués dont la toxicité est faible et évitez les chambres d’enfants, poussettes ou faîtes appel à des professionnels.
-    Il existe également des aérosols avec régulateurs de croissance, moins toxiques pour l’homme, mais également plus doux avec la punaise, qui permettent la mortalité de l’insecte à leur mue.
-    La neige carbonique et l’azote liquide, qui peuvent être utilisés par des professionnels, sont également des procédés efficaces. Plus écologiques, moins toxiques et sans odeur, ils ne nécessitent pas l’évacuation de la zone infestée pendant le traitement et n’occasionnent pas de risques allergiques. Plus onéreux, ils présentent toutefois un risque de récidive plus important.
-    Vous pouvez également placer votre linge de lit ou vos textiles infestés dans des petits sacs 3 jours au congélateur. Cette mesure, si elle s’avère peu pratique, est pourtant rédhibitoire pour les insectes qui ne survivent pas.



D’une façon générale, pensez bien à mettre en œuvre les mesures suivantes :


-    Méfiez-vous des meubles d’occasion et des matelas en mauvais état ou de seconde main qui peuvent véhiculer ces insectes et rapidement infester un logement.
-    Ne posez jamais bagages et vêtements (manteaux, vestes…) sur votre lit, surtout si vous avez voyagé ou provenez d’un autre endroit. Ces gestes peuvent facilement contaminer literie et logement, surtout si vous transportez ces insectes « silencieux » sans le savoir.
-    Veillez à ne pas trop chauffer votre habitation et surtout votre chambre. Les punaises de lit aiment la chaleur et se reproduisent facilement à une température entre 22 et 25 degrés.
-    Protégez votre matelas et sommier. Vous pouvez, préventivement, acheter sur des sites Internet ou dans des magasins spécialisés des intercepteurs à mettre sous les pieds de lit, ainsi que des housses de protection textiles pour le linge de lit spécial punaises de lit.
-    Assainissez votre literie en la lavant si possible à l’eau chaude avec de l’eau de javel et séchez-la. Veillez à la laver régulièrement à haute température. Préférez-la de couleur blanche (plus facilement lavable à haute température) pour mieux repérer les insectes.
-    Passez aussi régulièrement que possible l’aspirateur dans votre logement et dans votre chambre, sur votre matelas et sommier sans oublier plinthes, coussins et recoins de la pièce.


A lire aussi : « Conseils et astuces pour bien entretenir matelas et sommiers ».


Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !