Climatiser sa chambre en été

Publié le 27 juin 2014

climatiser sa chambre en étéAvec l’arrivée de l’été et les premiers pics de chaleurs, nombre d’entre nous redoutent les nuits étouffantes. Pour pallier au problème et dormir en toute tranquillité, il existe plusieurs dispositifs dont la climatisation fait partie. Parfois décriée, elle est pourtant aujourd’hui largement diversifiée et adaptée à toutes les pièces de la maison, dont la chambre. Mode d’emploi !


Dormir au frais


L’été 2003 a dopé les ventes de ventilateurs, climatiseurs et systèmes d’air conditionné… et pour cause ! L’endormissement est favorisé par une température moyenne de 18-19°. S’il est facile de baisser le chauffage ou d’ouvrir sa fenêtre l’hiver, le problème est tout autre en été.

Dérèglement climatique oblige, la France, comme de nombreux autres pays, n’échappe plus aux étés caniculaires ou aux vagues de fortes chaleurs. Difficultés d’endormissement, suées nocturnes ou réveils en pleine nuit s’ensuivent.

De plus, les organismes accumulent de la fatigue en luttant contre ces chaleurs et engrangent une dette chronique de sommeil. Les personnes âgées, enfants en bas-âge ou femmes enceintes, plus vulnérables, y sont particulièrement sensibles.

La climatisation offre l’avantage de maintenir une température constante tout en répartissant l’air frais dans la pièce et de contrôler le niveau d’humidité. Elle filtre aussi les poussières en suspension dans l’atmosphère.


Différents types d’appareils


Les principaux systèmes de climatisation sont les suivants :


  • Le climatiseur mobile monobloc : idéal pour une chambre ou petite surface d’environ 10 à 30 mètres carré, ce type d’appareil, qui dispose d’une gaine flexible, présente l’avantage de pouvoir se déplacer partout et ne nécessite ni installation couteuse ni eau. Il est aussi assez silencieux, mais doit être disposé à proximité d’un système d’ouverture ou d’une fenêtre. Il peut être utilisé quelques heures par jour, voire, idéalement, deux heures avant le coucher pour rafraichir la chambre, ou pendant la nuit.


  • Le climatiseur split (mobile ou fixe) : il se présente en deux blocs, puisqu’une partie est visible dans la pièce, tandis que la seconde est disposée à l’extérieur de l’habitat. Moins esthétique, il est néanmoins plus puissant dans son fonctionnement, plus économique et avec un niveau sonore bas, idéal pour une seule pièce dont la chambre. Si le split mobile ne nécessite pas d’installation spécifique, il faut faire intervenir un spécialiste (frigoriste) pour le split fixe et prévoir un trou dans le mur.


  • La climatisation réversible : en mode froid ou chaud, ce type d’appareil assure le chauffage en hiver et le rafraichissement de la pièce en été grâce au principe de la réversibilité (pompe à chaleur). Efficace, il est plus puissant, mais moins silencieux et plus couteux que de plus petits appareils ou systèmes.


La climatisation au gaz naturel par absorption et la climatisation solaire sont aujourd’hui utilisées et plus écologiques avec un niveau sonore réduit.

Pour choisir au mieux votre appareil, différents critères sont donc à prendre en compte comme la taille de la chambre, le budget, mais aussi la puissance de l’appareil et sa classe énergétique ou son niveau sonore.


Attention au réglage et à l’entretien


On considère que l’appareil doit être assez puissant pour souffler quatre à huit fois le volume de la pièce, soit 80 w par mètres carré environ pour une chambre. Le débit d’air ne doit cependant pas être trop élevé pour qu’il n’y ait pas de courant d’air.

Une climatisation mal réglée est vite synonyme de problèmes de santé. Pour éviter certains désagréments tels que rhumes, aggravation des allergies, irritations oculaires ou problèmes respiratoires, certains conseils sont de mise.

Dans la chambre, veillez à installer le climatiseur le plus loin possible du lit et réglez les volets d’air pour ne pas être gêné par la ventilation d’air frais.  Choisissez un modèle équipé d’une filtration de l’air et de l’assèchement de l’unité intérieure efficace. Mieux vaut faire appel à un frigoriste professionnel pour son installation plutôt que vouloir le faire soi-même. Pour un bon entretien, pensez aussi à bien nettoyer les filtres et à en utiliser des performants. Enfin, ne laissez jamais une différence de température supérieure à 5 degrés entre la température ambiante et celle du climatiseur.


Des astuces pour les réfractaires…


Si vous préférez opter pour des moyens plus naturels ou moins couteux afin de rafraichir votre chambre, vous pouvez toujours investir dans un ventilateur et placer devant un linge mouillé à l’eau froide ou des sachets de glaçons.

On peut encore étendre son linge dans la chambre ou passer régulièrement une serpillère avec de l’eau froide sur le sol.

Pensez à bien fermer volets et fenêtre la journée et à les ouvrir à l’aube, à la fraiche.

Il est enfin essentiel de s’hydrater et de se rafraichir avant le coucher, notamment en prenant des douches tièdes ou froides.

Enfin, n’oubliez pas de retourner votre matelas en mode face été si vous en avez un tel modèle. De petits moyens efficaces pour passer de bonnes nuits d’été !

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !