Ce café de la fin d’après-midi qui perturbe votre sommeil…

Publié le 12 décembre 2013

Café et troubles du sommeilY a t’il une heure idéale pour boire une tasse de café ? Mieux vaut privilégier cette boisson le matin ou en tout début d’après-midi.


C’est en tout cas la conclusion des chercheurs américains du Centre de recherche sur le sommeil de la Wayne State University.

Si ces derniers ne découvrent rien de surprenant en la matière : la caféine empêche de dormir, ils soulignent en revanche que, même consommé six heures avant le coucher, le café retarde l’endormissement et fait perdre une heure de sommeil nocturne.



Vous reprendrez bien un peu de café ? A cette question, on répondra par la négative s’il est plus de 15h ou 16h. En effet, consommé 3 heures et même 6 heures avant l’heure du coucher, la caféine peut s’avérer néfaste pour l’endormissement. L’étude, que des chercheurs du Centre du sommeil de l’Hôpital Henry Ford de Detroit ont publié dans la revue américain Journal of clinical sleep medicine, en témoigne.



Près d’une douzaine de volontaires en bonne santé et sans problème de sommeil ont été sélectionnés. Chacun s’est vu délivrer des comprimés à différentes heures de la journée : 6 heures avant le coucher, 3 heures avant, puis peu de temps avant d’aller dormir, et ce durant 4 jours. Seule une de ces pilules contenait 400 mg de caféine, les autres étant des placebos. Sur l’une des 4 journées, tous les comprimés étaient des placebos de façon à ce que les cobayes, qui ne buvaient par ailleurs pas de café durant l’expérience, ne puissent se douter de rien. Deux conclusions ressortent de cette expérience.


La première est, selon les chercheurs, liée au fait que le café consommé en fin d’après-midi nuit tout autant au sommeil que s’il était bu le soir ou juste avant le coucher. En retardant la phase d’endormissement, il réduit aussi la quantité de sommeil habituel d’une heure, et ce sans que le dormeur ne s’en aperçoive.



D’autre part, la sensibilité est variable d’un individu à l’autre. Le café sera, dans tous les cas, fortement déconseillé aux personnes souffrant de troubles du sommeil.
Attention enfin à tout ce qui peut contenir de la caféine, dont le thé, les sodas et les boissons énergisantes, qui, à l’instar du café, ne doivent jamais être consommées ni en fin d’après-midi, ni en soirée.



Sources et liens utiles :
SantelogSante.LeFigaro

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !