10 questions à vous poser pour bien choisir votre matelas

Publié le 5 avril 2011

10 conseils pour bien choisir sa literieA peine entré dans un magasin de literie et vous voilà assailli de termes techniques ou de modèles : « Mousse à mémoire de forme », « haute résilience » ou « densité ». Avant l’acquisition d’une nouvelle literie, faîtes le point et listez vos préférences. Vous hésitez encore ? Voici quelques questions qui pourront vous aider dans votre choix, car de la qualité d’un matelas, dépend le confort de vos nuits !





Vous êtes décidé à changer de literie ? Posez-vous préalablement les bonnes questions, à savoir :



-    Dormirez-vous seul(e) ou à deux ? Et de façon similaire, préférez-vous un grand modèle pour être à l’aise ? Vous et votre conjoint avez-vous le même gabarit ?
-    Avez-vous mal au dos et attendez-vous d’un matelas qu’il vous soulage le dos ou cela vous-est-il égal ?
-    Avez-vous d’autres problèmes de santé (problèmes circulatoires, allergies…) ?
-    Votre lit n’est-il fait que pour dormir ou y passerez-vous du temps pour travailler, lire, regarder la télévision… ?
Après cette première étape, vous pouvez désormais vous intéresser aux caractéristiques techniques.



1.    Mousse, latex ou ressort ?


Les Français sont réputés préférer les ressorts et la mousse, le latex n’arrivant qu’en troisième position. Les ressorts constituent la technologie la plus ancienne. Plus adaptés aux fortes corpulences, ils assurent aussi une circulation optimale de l’air. Plus votre literie comporte de ressorts, meilleur en sera votre soutien dorsal, grâce aux points de soutien le long des cervicales, du bassin ou des jambes.

La mousse a quant à elle un fort pouvoir d’élasticité avec différents niveaux de fermeté. Son garnissage peut être en polyester, en polyuréthane ou en viscoélastique, cette matière étant utilisée pour réaliser les matelas à mémoire de forme dont Swiss Confort s’est fait le garant. Privilégiez plutôt les deux derniers garnissages, plus durables et plus confortables.
Le latex est réputé pour son élasticité et la précision de son soutien qui assure un confort optimal. Il est également naturellement hypoallergénique.



2.    Tonique ou moelleux ?


A vous de choisir selon vos envies et habitudes de couchage. Différentes gammes existent allant du « très ferme » jusqu’au « très souple ». Sachez tout de même que le bon matelas doit être suffisamment ferme pour absorber le poids de votre corps, mais doit reprendre sa forme initiale dès que vous vous levez ou changez de position. Vous pourrez ressentir des points de pression avec un matelas trop tonique qui peut aussi gêner la circulation sanguine. A l’inverse, vous risquez de vous enfoncer et de mal dormir dans un matelas trop moelleux.



3.    Bio ou pas ?


Saviez-vous que les composants des matelas classiques peuvent mettre jusqu’à des centaines d’années avant d’être totalement biodégradés ? C’est dans une optique plus éco-citoyenne et plus responsable vis-à-vis de l’environnement que des marques comme Swiss Confort sélectionnent et travaillent leurs matelas. En misant sur des matières nobles et naturelles comme le soja, la laine pure ou le crin et en garantissant des matelas exempt de matières toxiques, le groupe de literie fait un grand geste pour la planète. A vous de l’imiter en dormant de la manière la plus éco-citoyenne possible !



4.    Ligne classique ou innovante ?


En matière de literie, tout est possible et affaire de goût ! Swiss Confort, pour remédier aux envies de chacun, vous propose par exemple une ligne massage intégrée avec une housse piquée alliée à des plots vibrants répartis sur différentes zones de tension que peut ressentir votre corps. Vous pouvez également opter pour une literie électrique avec ou sans moteur, matelas séparés et châssis inclinable. Vous préférez une ligne classique ? Petit ou grand format, vous trouverez différents modèles aux tailles et hauteurs variées.



Le choix des matières nobles - matelas Swiss Confort



5.    Densité, nombre de ressorts : quel impact ?


La densité désigne le nombre de kilos de mousse par mètre cube. Même si le maintien que permet votre matelas dépend de sa fabrication, une certaine densité minimale de la mousse ou du latex est nécessaire. On estime qu’elle doit être au minimum de 25 kg/mètres cube pour assurer un sommeil de qualité. Le nombre de ressorts doit lui être au maximum et réparti équitablement sur les différentes zones du matelas, et ce afin de garantir le confort de vos nuits. Privilégiez plutôt les ressorts ensachés (emballés dans de petits sachets) pour un soutien ferme et adapté et pour gagner plus d’indépendance si vous dormez en couple.



6.    Épais ou fin ?


Mieux vaut privilégier une certaine épaisseur pour votre matelas, soit au minimum 15 cm. En dessous de ce seuil, vous risquez de ressentir le sommier ! Mais, même pour votre confort, rien ne sert d’aller au-delà des 20-25 cm. En effet, sachez que ce sont essentiellement les 6 premiers centimètres du matelas qui sont sollicités nuit après nuit. N’oubliez pas non plus que, plus un matelas est épais, plus il est volumineux et difficile à transporter ou retourner. Si vous trouvez votre matelas trop fin, vous pouvez toutefois y ajouter un sur-matelas.



Matelas à mémoire de forme - Literie Swiss Confort



7.    Avoir un sur matelas ou pas ?


Traditionnellement utilisé pour pallier à un matelas trop ferme, le sur matelas en mousse à mémoire de forme permet un accueil moelleux et un relâchement musculaire total. Vous pouvez l’utiliser si les couches de garnissage de votre matelas ne sont pas assez épaisses, si vous êtes de forte corpulence ou encore si vous avez le dos fragile. Grâce à une nouvelle matière, la zone en gel, les sur matelas de Swiss Confort permettent une répartition idéale des zones de tension et améliorent le couchage à l’aide d’une aération et d’une régulation thermique optimales.



8.    Faces été/hiver ou sans ?


De nombreux matelas s’adaptent aujourd’hui au cycle des saisons et proposent une face été en lin ou avec un tissu apportant plus de fraîcheur et une face hiver plus chaudement garnie. Dans des chambres souvent bien chauffées, cela ne présente pas forcément beaucoup d’intérêt, si ce n’est d’aérer régulièrement votre matelas et d’éviter qu’il ne se creuse ou prenne une forme de cuvette. D’autant plus qu’avec les garnissages en oie ou laine pure choisis par Swiss Confort, vous ne risquez pas d’avoir froid en hiver ! Les propriétés dynamiques des matelas de la marque présentent également l’avantage de rester toujours constantes, indépendamment de la température ambiante.



9.    Antibactérien et anti-acarien ou non ?


Si vous êtes allergique, que ce soit à la poussière, aux acariens, ou même si vous avez un terrain, mieux vaut choisir un matelas anti-acarien. Face à la recrudescence des allergies, la plupart le sont aujourd’hui. N’oubliez pas d’aspirer votre sommier une fois par semaine, lavez également votre linge de lit à haute température et évitez dans la mesure du possible les sommiers tapissés. Préférez-les à lattes. Pour vos oreillers et garnissages, choisissez des matériaux synthétiques au détriment de la plume et de l’oie.



10.    L’essayer ou le choisir en ligne ?


Vous connaissez déjà sûrement la réponse ? Même s’il s’agit d’une question de prix, mieux vaut essayer votre matelas, vous y allonger, vous y retourner et le tester directement dans un magasin dédié à la literie. Votre confort et les 10 prochaines années de vos nuits en dépendent !

Un commentaire sur “10 questions à vous poser pour bien choisir votre matelas”

  1. [...] du siècle », elles sont multiples : stress, charges lourdes, manque d’exercice physique… La literie peut être en partie responsable de telles douleurs. Une mauvaise position de sommeil, un matelas [...]

Laisser une réponse

 

Nous passons environ un tiers de notre vie au lit. Si certains tombent rapidement dans les bras de Morphée, ce n'est pas le cas pour près d'un tiers des français qui souffrent de troubles du sommeil.

Conseils, résultats d'études, cycles du sommeil, hygiène de vie, literie... nous passerons ici au crible les meilleurs conseils de professionnels pour accéder à un sommeil serein et vraiment réparateur. Bonne lecture !